Les Sciences Naturelles

Retour l'accueil

Sciences naturelles et impertinentes
de Jean-Louis Fournier

Présentation de l'éditeur
Jean-Louis Fournier, un des rares auteurs à savoir conjuguer pédagogie et plaisir, s'attaque à l'enseignement des sciences naturelles. Pourquoi l'alouette n'a-t-elle pas de sabots ? Que trouve-t-on dans un expert-comptable qu'on a vidé ? Quand les feuilles du haricot sèchent, est-ce la fin des haricots ? Des questions inattendues mais des réponses scientifiques. De la brave vache au chaud lapin, en passant par la reproduction de l'homme et l'étude de la pomme de terre, " mère de toutes les frites ", ce livre insolent et drolatique fera, comme la Grammaire impertinente, le bonheur des écoliers et de leurs maîtres

Comme les huit doigts de la main
de Stephen Jay Gould

Présentation de l'éditeur
Dans ce sixième volume de ses célèbres chroniques d'histoire naturelle, Stephen Jay Gould démontre un extraordinaire talent de renouvellement. De tous ses ouvrages, celui-ci est le plus personnel et le plus contemplatif ; il propose une méditation sur l'importance de la chaîne continue qui lie nos vies à celles des générations antérieures, " un thème d'importance cruciale pour les évolutionnistes, dans ce monde où l'extinction est le destin ultime, et où la durée de l'existence offre la seule mesure pertinente du succès ". Ce qui conduit tout naturellement à une sérieuse réflexion sur la détérioration de l'environnement et la disparition des espèces. Mais Gould reste aussi le conteur de merveilleuses histoires : la disparition des escargots sur une île d'opérette du Pacifique, un conflit entre les écureuils et les astronomes, la queue coudée des ichtyosaures, un prophétique discours botanique de Goethe - et la raison pour laquelle nous avons cinq doigts, et non six ou huit...

Classification et évolution
de Hervé le Guyader

Présentation de l'éditeur
Des premières tentatives de classification à la théorie de l'évolution, l'idée émerge d'une classification naturelle qui serait le résultat de l'histoire des organismes vivants sur Terre. Ainsi, classer les organismes et rechercher des relations de parenté sont une seule et même chose. Mais comment reconstruire l'histoire du vivant ? L'émergence de nouveaux outils conceptuels à partir des années 1960 et les avancées qu'a connues la biologie moléculaire ont été à l'origine d'une véritable révolution. Cet ouvrage retrace cette passionnante histoire qui nous mène des premières tentatives de classification des espèces aux résultats les plus novateurs de ces quinze dernières années en phylogénie moléculaire

Biographie de l'auteur
Hervé Le Guyader, professeur de biologie évolutive à l'université Pierre-et-Marie-Curie, est directeur de l'UMR Systématique, adaptation, évolution du CNRS

L'Eventail du vivant
de Stephen Jay Gould, Christian Jeanmougin

Quatrième de couverture
Stephen Jay Gould, au fil de ses nombreux ouvrages, ne cesse de questionner nos idées plus ou moins bien reçues sur l'évolution du vivant. Ce qu'il affirme avec force est pour le moins dérangeant : l'évolution n'est pas cette inéluctable marche vers une complexité croissante qui, partant des formes les plus simples, culminerait avec l'apparition de cet indiscutable chef-d’œuvre : l'Homme. Prenant pour exemple l'évolution des chevaux et celle du jeu de base-bail, Gould montre qu'il est illusoire d'interpréter une évolution, quelle qu'elle soit, sans prendre en compte l'éventail de toutes ses variations. L'histoire de la vie, résultat d'une évolution contingente, ne saurait se réduire à celle de ses organismes les plus complexes.

L'auteur vu par l'éditeur
Professeur à l'université Harvard, enseigne la géologie, la biologie et l'histoire des sciences. L'un des maîtres de la théorie moderne de l'évolution, il est l'auteur de nombreux ouvrages de vulgarisation.

 

 

 

 

La Collection Que Sais-Je ?
La Collection Pour les Nuls
"94"); //-->