Les lauréats du Prix Femina Etranger

Retour l'accueil

Les Chutes- Prix Femina étranger 2005
de Joyce-Carol Oates, Claude Seban (Traduction)

Présentation de l'éditeur
Veuve au matin d'une nuit de noces hallucinante, lorsque son époux, un jeune pasteur, se suicide en se jetant dans les Chutes du Niagara, Ariah Littrell se considère désormais comme vouée au malheur. Pourtant, au cours de sa semaine de veille au bord de l'abîme, en attendant qu'on retrouve le corps de son mari d'un jour, La Veuve blanche des Chutes (ainsi que la presse l'a surnommée avant d'en faire une légende) attire l'attention de Dirk Burnaby, un brillant avocat au cœur tendre, fasciné par cette jeune femme étrange. Une passion improbable et néanmoins absolue lie très vite ce couple qui va connaître dix ans d'un bonheur total avant que la malédiction des Chutes s'abatte de nouveau sur la famille. Désamour, trahison, meurtre ? C'est aux enfants Burnaby qu'il reviendra de découvrir les secrets de la tragédie qui a détruit la vie de leurs parents. Une quête qui les obligera à affronter non seulement leur histoire personnelle mais aussi un sombre épisode du passé de l'Amérique : les ravages infligés à toute une région par l'expansion industrielle gigantesque des années 50 et 60, expansion nourrie par la cupidité et la corruption des pouvoirs en place. Un roman aussi beau et tumultueux que ces Chutes au charme maléfique.

Biographie de l'auteur
Née en 1938 à l'ouest du Lac Erié (dans le voisinage immédiat des Chutes), Joyce Carol Oates est l'auteur d'une œuvre considérable (romans, essais, pièces de théâtre, nouvelles, poésie) qui l'a placée au premier rang des écrivains contemporains.
Sang impur - Prix Femina étranger 2004
de Hugo Hamilton, Joseph O'Connor (Préface), Katia Holmes (Traduction)

Présentation de l'éditeur
Roman autobiographique ou autobiographie en forme de roman, Sang impur évoque l'enfance de l'auteur dans le Dublin pauvre des années 50 et 60, entre une mère allemande que les braves gens du coin traitent de nazie - alors qu'elle est issue d'une famille où l'on détestait Hitler - et un père. délirant engagé dans le combat nationaliste irlandais pur et dur, qui exige qu'aucun mot d'anglais ne soit prononcé sous son toit. Pour les gamins de cette drôle de famille, la violence est partout : à l'école où on les traite en parias, dans la rue où les graffitis en forme de croix gammée fleurissent sur leur passage, et jusqu'à la maison par la main du père frappeur, pitoyable et risible tout ensemble, qui impose ses lubies à coups de taloches, mais échoue lamentablement dans toutes les entreprises de la vie. Sentiment de la critique anglo-saxonne : " Le livre le plus captivant que j'aie jamais lu... " RODDY DOYLIE. " Ne soyez pas étonné si, demain, vous voyez ce livre prendre rang parmi les classiques. " COLUM Mc CANN. " Une prose d'une simplicité trompeuse, envoûtante... Sang impur rappelle L'Attrape-Cœur de J.D. Salinger, dont la brillance est ici égalée, voire surpassée... Hugo Hamilton. est le plus grand auteur irlandais dont vous n'avez pas encore entendu parler. " JOSEPH O'CONNOR.

Biographie de l'auteur
De Hugo Hamilton (né en 1953), écrivain irlandais admiré de tous ses pairs mais resté peu connu du grand public jusqu'à la parution de Sang impur (2003) - en passe de devenir un succès mondial -, on n'avait guère pu lire en français que l'étonnant Berlin sous la Baltique (éd. du Rocher, 1992).
La Porte - Prix Femina Étranger 2004 (bis)
de Magda Szabo, Chantal Philippe (Traduction)traducteur

Présentation de l'éditeur
"Il faut savoir tuer qui on aime, dit la vieille femme, c'est plus humain que laisser souffrir." Par moments le livre retrouve, naturellement, la réflexion antique de la quête du sens, ou du grotesque shakespearien. C'est aussi qu'Emerence a je ne sais quoi des figures de la tragédie antique, capable d'engueuler les dieux et de ramasser dans la poussière les viscères des morts. Ou de parler le langage des oiseaux et des chiens. Qu'est-ce donc qu'un personnage, sinon un masque que l'art emprunte pour parler de ce que nous n'apprendrons jamais. à savoir du bonheur de vivre et de la sagesse de mourir ? Bref, un livre original, superbe, émouvant. Excellemment traduit. " Claude Michel Cluny, Le Figaro.

Biographie de l'auteur
Magda Szabo est née à Debrecen en 1917. Considérée comme un classique vivant de la littérature hongroise, traduite dans de nombreux pays, elle était. peu connue en France avant que ne paraisse La Porte, qui obtient le Prix Femina étranger en 2003. Les Editions Viviane Hamy poursuivent avec La Ballade d Iza, la publication de l'œuvre de la grande dame des lettres hongroises.


Les vainqueurs du prix Renaudot
Les vainqueurs du prix Interallié
Les vainqueurs du prix Gerardmer
Les vainqueurs du prix Goncourt
Les vainqueurs du prix Medicis
Les vainqueurs du prix Medicis Essai
Les vainqueurs du prix Fémina
Les vainqueurs du prix Fémina Etranger
Les livres de Michael Crichton
Les livres de Dan Brown
Les livres d'Harlan Coben
Les livres de Stephen King
Les livres d'Albert Camus
Les livres d'Emile Zola
Les livres de Victor Hugo
Les livres de Conan Doyle
Le Grand Meaulnes
Les particules élementaires
Ne le dis à personne
Le Parfum de PatrickSuskind
Le Da Vinci Code
Les livres de Michel Houellebecq
Les grands classiques de Science Fiction

Les livres de la collection Harlequin

Le club des cinq
Les 6 compagnons
Les Tuniques Bleues
Les Schtroumpfs
Livres Harlequins
Les Thrillers
Actes Sud
La Pleiade
Collection Librio
Les livres de Pierre Bellemarre

Sélection de livres en anglais

Les meilleures ventes de livres actualisées quotidiennement

Les comics en BD